LES VÊTEMENTS POUR LA PRATIQUE DU SOGO BUDO JUJUTSU

Le vêtement d’entraînement dans les arts martiaux se nomme Keikogi (Keiko : entraînement, Gi : vêtement) et non kimono comme on le nomme habituellement par erreur. Le kimono est une sorte de robe longue portée par les femmes ou par les hommes comme vêtement d’intérieur ou de cérémonie. Le kimono n’est donc pas un vêtement d’entraînement pour les arts martiaux.

Le vêtement spécifique au Sogo Budo se nomme Keikogi. En Aikido, on dira Aikidogi, en karaté, Karatégi, et en judo, Judogi.

KEIKOGI

 

Keikogi

Le Keikogi est identique au vêtement de judo. Il est composé d’une veste blanche, 100 % coton grains de riz, surpiquée aux épaules et d’un pantalon blanc, renforcé généralement aux genoux. Il est très résistant. La ceinture (obi), piquée de préférence, est d’une longueur d’environ 2 mètres 40. Il y a sept ceintures de couleur en Sogo Budo (voir grades Kyu et dan). Lors de la réussite d’un passage de grade, le pratiquant pourra porter une nouvelle ceinture de la couleur attribuée à son grade.